Ludovic-Pascal mon grand-père, un vieillard de trois ans qui disait sans parler...non celle-là j'lé déjà faite, Ludo donc, son sabre au clair et ses sabots aux pieds, avait le langage vert des cavaliers de la guerre de quatorze à qui on n'en remontrait pas ; et pour ponctuer les saisons, les galipettes de ses enfants et les fluctuations de tension de ma grand-mère, usait d'un nombre considérable (et pas seulement de lapin) de dictons tous plus innocents les uns que les autres qu'il remaniait selon les saisons, les galipettes de ses enfants et les fluctuations de tension de ma grand-mère...(j'ajouterais bien...non finalement non, c'est assez long comme ça, quoique...oh et puis non) , dont celui-ci (de dicton):
"à la mi-août ,
les noisettes ont l'cul roux..."(jusque-là rien de subversif)
"et ta tante L...." stoooooop!!! là ça dépasse ce qu'une oreille d'écureuil (et la tension de ma grand-mère) peuvent supporter...ecureuil_automne_animaux_petit_parc_728982 

Ludo ayant passé l'arme à gauche (hé...) en emportant au passage ma grand-mère, (mais pas  ma propension à raconter des sornettes et autres bobards), je l'ai réincarné d'office, façon 49-3, dans l'écureuil installé dans le noyer au fond de mon jardin, qui s'appelera désormais "ludovic" (et non "ma tante L.", faut pas pousser, pauvre bête...) car on aimerait tous entendre ce qu'il savait aussi de mes tantes J.,S.,E.,M.,P., etc...je vais m'embourber, j'le sens, comment vais-je faire pour me retrouver au rayon tricot...

les cho7 !!! mais c'est bien sûr ! (celle-là aussi j'lai déjà faite) - après une ou deux portes claquées, sa tension redevenue normale (22), ma grand-mère enfourchait ses aiguilles-à-tricoter les chaussettes, et ludo-le-vert redevenait papi -  mais en le regardant bien, son oeil vert-de-gris était toujours celui de ludo et il repartait au jardin, souriant sous sa cape en toile cirée décorée de coquelicots : il avait gagné une paire de chaussettes, brocardé une tante, et imprimé dans nos mémoire d'enfants qu'on peut rire de tout (mais pas avec n'importe qui !) et qu'un coquelicot en toile cirée peut cacher un écureuil, le mode d'emploi des galipettes et mes tantes L.J.,S.,E.,M.,P.,etc !

à défaut de chaussettes et pour rester dans la couleur de saison,

pullcap
veste de belette presque finie.

 echnan echnan1

-écharpe à parachute escamotable et berlingot escamotant de la lavande -
étamine de laine teinte à la main (dylon noir) : c'est gris éléphant ! c'est la surprise...- et liberty
first prize+joy ride

ludo !!!!... j'ai dit pas les chats !!!!!

edit de 21 h 30: bah oui, je rajoute des bouts au fur et à mesure que la mémoire me reviens...